Clubs de jeux : vers une réouverture en juin

Alors que les clubs de jeux sont fermés depuis le mois d’octobre 2020, les perspectives de réouverture se dessinent pour les établissement de jeux de la capitale. Une réouverture partielle pourrait se faire le 9 juin avant d’être plus large au 30 juin. Explications.

Aujourd’hui, la section FO des casinos et clubs de jeux indique les dispositions prévues pour la réouverture sur laquelle planche le gouvernement. Les casinos pourraient rouvrir leurs portes à partir du 19 mai avec une jauge à hauteur de 35 % de leur capacité d’accueil, avec un accès réduit uniquement aux machines à sous et aux jeux électroniques. Les clubs de jeux pourraient rouvrir le 9 juin avec une jauge limitée à 50 % des capacités.

Une réouverture en plusieurs phases

Depuis déjà de longues semaines, les dirigeants des clubs de jeux attendaient des perspectives de réouverture. Emmanuel Macron a livré hier soir son agenda du déconfinement avec quatre phases au total. Les casinotiers et les dirigeants de clubs de jeux voulaient en savoir plus sur ce qui attendait spécifiquement leur secteur.

Des éléments de réponse ont été communiqué aujourd’hui à l’occasion d’une réunion de la filière tourisme qui s’est tenue au Secrétariat d’Etat au tourisme. Le réouverture devrait avoir lieu de la manière suivante :

  • le 19 mai : un retour des machines à sous et des jeux électroniques dans les casinos, avec une jauge de 35 % de la capacité d’accueil et possibilité de proposer une offre de restauration en terrasse ;
  • le 9 juin : la réouverture complète de l’offre de jeu, dont les clubs de jeux, dans le respect d’une jauge de 50 % et avec restauration à l’intérieur ;
  • et pour finir le 30 juin : la réouverture de l’ensemble du secteur sans limitation de jauge.

Un calendrier à prendre avec des pincettes

Mais ce calendrier doit être envisagé avec des pincettes : premièrement parce que la mise en œuvre est liée à l’évolution favorable du contexte sanitaire d’ici là ; et deuxièmement car le syndicat reste prudent : « Nous avons questionné le ministre pour avoir l’assurance que les clubs de jeux seraient bien concernés par une réouverture au 9 juin. Même si nous n’avons pas obtenu de réponse formelle, il semblerait que cela soit le cas« . 

Ce doute est lié à « la notion de contact prolongé » et impose une distinction entre les machines à sous d’une part, et les jeux de table comme le poker d’autre part. La question particulière du couvre-feu dans la capitale laisse aussi planer le doute sur une réouverture le 9 juin. En effet, un décret, édicté en octobre dernier, prévoyait une fermeture des clubs tant que le couvre-feu serait instauré. Cette réglementation sera-t-elle toujours valide ? D’autre part, les dirigeants de clubs de jeux prendront-ils la décision de rouvrir avec une fermeture à 23h ? Est-ce viable économiquement ?