Benoit Engels : «nous sommes toujours à la recherche de nouveaux talents»

A 51 ans, Benoit Engels est un acteur central du secteur des casinos et clubs de jeux. A la tête, avec son frère Damien, de Cérus Casino, il est chargé de la formation de nombreux salariés qui travaillent ou vont travailler dans les établissements de jeux parisiens, notamment le Club Circus Paris ou le Club Berri. Entretien.

Pouvez-vous vous présenter et expliquer votre parcours professionnel ?

Je m’appelle Benoit Engels, j’ai 51 ans et j’ai fondé Cérus Casino en 2003. J’ai une grande expérience dans le milieu des jeux. J’ai commencé à travailler comme croupier au Casino du Touquet, puis à Londres et à la Mamounia. J’ai aussi eu l’occasion de travailler sur des paquebots de croisière. A la suite de ces différentes expériences, je me suis rendu-compte qu’il n’y avait pas d’école de croupiers indépendante en France et je me suis donc lancé.

Suite à la fondation du premier centre, vous avez étendu votre offre à plusieurs villes ?

En effet, aujourd’hui, il existe 5 centres de formation en France (Paris, Lyon, Marseille, Mulhouse et Bordeaux) et 3 en Europe (Belgique, Grande Bretagne et Espagne).

Avec quels clubs travaillez-vous en ce moment ?

Nous avons un partenariat historique avec le groupe Circus, depuis 2005. Mais nous travaillons avec de nombreux clubs. Cerus a fourni des croupiers au groupe Tranchant pour le Paris Elysées Club et à l’Imperial. Nous recrutons et formons actuellement les futurs croupiers du Club Berri, du Joa Royale Club, du Club Circus.

Combien de croupiers avez-vous formé pour travailler dans les clubs ?

Nous avons formé une 60aine de débutants et une 50aine de personnes ont suivi notre formation pour les croupiers expérimentés. Ce sont des croupiers qui développent soient leurs compétences sur le poker ou les jeux traditionnels. 150 croupiers vont être formés dans le deuxième semestre 2019. Nous sommes en plein recrutement, alors avis aux amateurs, en route vers nouvelle carrière prometteuse !

Quel est le profil des personnes souhaitant suivre la formation de croupier débutant ?

Nous avons mis en place un partenariat avec l’ASSOFAC pour recruter de jeunes franciliens et les former au métier de croupier. Les profils sont variés. Cette formation dure 3 mois et demi. Nous sommes en recherche permanente de nouveaux candidats. L’avantage est que cette formation est diplômante.

Quelles sont les compétences nécessaires pour être un bon croupier ?

Il faut maîtriser des compétences techniques (calcul, dextérité, mémoire, concentration) et des qualités relationnelles (politesse, courtoisie).

Benoit Engels

Appelez-vous de vos vœux, à un élargissement de l’offre de jeux dans les clubs ?

Oui ! J’espère que de nouveaux jeux vont pouvoir être proposés comme la roulette. Nous formons déjà les croupiers à la roulette. J’espère que cela va se faire car c’est vraiment un jeu emblématique.

Pour toutes les informations pour postuler, n’hésitez pas à contacter Benoit Engels par mail : benoitengels@cerus.fr ou 06 81 68 45 49