Clubs de jeux : cap à l’Ouest

La plupart des clubs de jeux ont choisi de s’implanter dans l’Ouest parisien. Une localisation stratégique même si elle possède aussi des inconvénients. Décryptage.

Rue Marbeuf, une perpendiculaire aux Champs Elysées, c’est ici que le groupe Tranchant a implanté son club de jeux qui a ouvert en avril 2018. Une localisation qui ne doit rien au hasard. Les dirigeant souhaite attirer de riches touristes mais aussi une clientèle parisienne. « Les Champs-Elysées, c’est un lieu qui évoque quelque chose dans le monde entier », explique un observateur familier du monde des jeux.

Le groupe Barrière ne s’y est pas trompé. Il a décidé de reprendre l’adresse mythique du 104 avenue des Champs-Elysées, là où se trouvait l’Aviation Club de France. Le groupe parie beaucoup sur la synergie avec l’hôtel Fouquet’s situé en face.

JOA, près de la Madeleine

Le groupe JOA est aussi sur le même créneau avec son Royale Club qui ouvrira, à l’été 2019, 12 rue Royale, à deux pas de la place de la Madeleine.

Idem pour Ardent qui a choisi un secteur très bourgeois avec le 16e arrondissement. Le club sera situé Boulevard Murat, à quelques encablures du Parc des Princes. La clientèle visée est clairement les classes supérieures de l’Ouest parisien.

L’Imperial Club dans le 13e

L’offre dans les quartiers populaires sera donc assez limitée. Le groupe Raineau va à contre courant et a décidé de parier sur le 13e arrondissement de Paris. Un quartier très populaire, en plein quartier chinois. Le club sera localisé dans un centre commercial. Reste le cas du Cercle Clichy-Montmartre qui devrait être repris et devenir un club. On en saura plus fin octobre.

Place de la Vénétie

« Aujourd’hui, une grande partie de la clientèle des clubs vit dans l’Est de Paris », explique un journaliste fin connaisseur du monde des jeux. « Un club dans le 11e ou le 20e pourrait cartonner », explique-t-il. Il va exister une grosse concurrence dans l’Ouest parisien où au moins 4 clubs vont ouvrir dans les mois qui viennent.